Notre guide pour tout savoir sur le metagame

6 minutes lues
Metagame, toujours un sujet controversé

Si tu aimes les compétitions d'eSports ou que tu suis régulièrement les personnalités du monde du jeu en ligne et en direct, il est fort probable que tu aies entendu le terme metagame.

SUR PC ET MOBILE

Ces derniers temps, le metagame a façonné l'évolution du secteur du jeu, que ce soit au niveau de la conception même du jeu ou de la manière dont les joueurs interagissent avec les nouveaux jeux qui sont lancés.

Que veut dire metagame ?

Pour faire simple, les méta-jeux se concentrent sur les stratégies et les compétences qui sont utilisées dans le jeu ou les éléments compétitifs de celui-ci. L'objectif du metagame est d'offrir aux joueurs des performances optimales, afin de leur permettre d'être les meilleurs.

Le metagame inclut les joueurs qui utilisent leur expertise du monde réel pour bénéficier d'un avantage dans le jeu.

Il peut s'agir d'apprendre et de tester les stratégies optimales ou même de se tenir informés des toutes dernières nouveautés du jeu, des défaillances et des bugs afin de pouvoir bénéficier d'un avantage, souvent inéquitable, sur les concurrents.

Quand le terme « metagame » est-il apparu ?

L'utilisation des méta-jeux remonte à 1956, avec la mention de jeux à somme nulle dans un rapport du Mental Health Research Institute. Quinze ans plus tard, Nigel Howard a publié le livre Paradoxes of Rationality: Theory of Metagames and Political Behavior.

Howard a utilisé le terme de metagames dans le contexte de l'époque (la Guerre froide) comme une alternative au dilemme du prisonnier, une approche qui était utilisée depuis des années dans le cadre de la théorie des jeux.

Au début du nouveau millénaire, le concepteur de jeux Richard Garfield a modernisé le concept de méta-jeux en définissant leur objectif pour la nouvelle génération, en l'occurrence « comment un jeu interagit au-delà de lui-même », lors de la Game Developers Conference de 2000.

La représentation du métagame aujourd'hui

Le métagame décrit les toutes dernières méthodes et tendances stratégiques utilisées par ceux qui jouent à un jeu en particulier.

Le meta gaming apparaît très fréquemment dans des jeux à base de cartes ou de cartes à collectionner, ainsi que dans des jeux multijoueur dans lesquels des champs de bataille et des arènes spécifiques disposent de leurs propres metagames.

Ces metagames sont en général influencés par les développeurs mêmes du jeu. En effet, certains champs de bataille, arènes ou cartes sont souvent retouchés par les éditeurs au fil du temps.

Cela inclut des extensions de jeu telles que de nouveaux attributs pour les cartes ou les personnages du jeu, et même de nouveaux objets et armes pour les tout derniers jeux MMO.

Le meta gaming dans les jeux RPG

Dans le cadre des jeux RPG modernes, le metagame est le plus souvent utilisé pour désigner la façon dont un joueur fait usage des caractéristiques établies d'un jeu.

Par exemple, un joueur ferait appel au metagame s'il utilisait un personnage du jeu pour effectuer des actions en jeu que le joueur connaît, mais pas le personnage.

Si le joueur découvre la stratégie à long terme du maître absolu du jeu, s'il adapte ses actions dans le jeu pour permettre à son personnage d'évoluer, alors cela pourrait être considéré comme une forme de metagame.

On retrouve également le meta gaming dans les jeux de combat. Un exemple type : l'écran de duel du personnage, sur lequel un joueur décide avec quels personnages il va jouer et lesquels il va combattre.

Il peut prendre le temps d'évaluer les forces et les faiblesses de chaque adversaire potentiel avant de choisir un combattant qui puisse facilement neutraliser ses forces et maximiser les faiblesses de ses adversaires.

Pour contrebalancer ce fait, certains des jeux de combat compétitifs d'eSports disposent de sélections « aveugles » afin que le résultat du choix des combattants soit encore plus aléatoire ; cela a permis d'enrayer les mécanismes du métagame et de placer davantage l'accent sur les compétences du joueur.

Les méta-jeux sont-ils toujours légitimes ou voulus par les développeurs ?

Au bout du compte, cela dépend du contexte dans lequel le meta gaming est utilisé. Dans les jeux vidéo hautement compétitifs, tels que l'eSport, le meta gaming représente la performance ultime, où les pro gamers utilisent les stratégies et l'équipement les plus récents pour s'affronter.

Cependant, la frontière est très mince et les joueurs réagissent de manière négative à certains usages du meta gaming. L'une des pires formes de manipulation du metagame est ce qu'on appelle le stream sniping. Cette technique implique l'utilisation du streaming en direct d'un autre joueur pour obtenir des connaissances qui seront utilisées à son encontre pendant le jeu.

Un joueur pourrait ainsi utiliser le profil de son adversaire qui explique comment streamer sur Twitch et prendre l'avantage sur ses positions et actions dans le jeu. Résultat : le stream sniping dans les environnements de jeu compétitifs peut entraîner l'exclusion de ces joueurs délibérément sournois.

D'un autre côté, des bugs de jeux vidéo peuvent dans certains cas dicter involontairement leur conduite pendant le jeu.

Les bugs ne sont pas rares lors du développement de jeux vidéo. Toutefois, les joueurs ont parfois découvert les bugs avant les développeurs, ce qui leur a permis de tirer parti de certaines défaillances. Dans la plupart des cas, les bugs et défaillances sont découverts par hasard.

Les joueurs ne prennent généralement pas de risques et ne tentent pas de manipuler le code d'un jeu ni de le pousser jusqu'à ses limites. Mais il y en a aussi certains qui s'entraînent à penser comme des développeurs de jeu vidéo afin de pouvoir améliorer leur métagame.

Entre ces deux extrêmes du meta gaming, on trouve une multitude d'opportunités pour les joueurs d'abuser des mécanismes du jeu afin d'obtenir un avantage lors de leurs parties.

Par exemple, dans certains jeux de course, tu peux utiliser des boosts de vitesse ; c'est à ce moment-là que certains joueurs ont souvent utilisé la technique du « snaking ». Ces mini boosts turbo peuvent être activés presque en continu sur les circuits, simplement en dérivant continuellement d'avant en arrière.

Dans les jeux d'aventure, les joueurs exploitent depuis longtemps la technique dite du « kiting », dans laquelle ils guident les ennemis IA dans les positions les plus avantageuses pour que le joueur puisse attaquer.

Le meta gaming est-il équitable ?

Le marché du jeu devient de plus en plus compétitif. Avec une offre de jeux plus vaste que jamais, il est clair que les développeurs ont besoin d'un metagame effectif et équitable pour que leurs jeux se démarquent des autres.

Avec un metagame légitime, il semble que tu pourras obtenir le meilleur des jeux que tu as achetés, mais également des jeux gratuits de ta sélection.

Avec des principes de jeu et un engagement renforcés, pas étonnant que les joueurs s'investissent davantage dans leurs jeux préférés qu'auparavant, notamment au travers du meta gaming.

Raid: Shadow Legends
Récupère + de 400 Champions et décroche la gloire