Entretien 1 à 1 avec joueur pro iceberg

Tout en MMO Jeux en ligne14 minutes lues

Bonjour à tous ! Aujourd'hui, notre invité spécial est Bohdan, « iceberg » ; il va répondre à tout un tas de questions intéressantes le concernant. C'est parti !

Regardez la vidéo ou continuez pour l'intégralité de la transcription de l'interview ci-dessous !

Bohdan, quand ta passion pour les jeux vidéo a-t-elle commencé ?

Quand j'avais environ 11 ou 12 ans.

Et comment ça s'est fait ?

C'est plutôt incroyable, vraiment. Je suis allé dans un club informatique avec des amis. Et c'est là que ma passion pour les jeux d'eSport et les autres jeux a commencé.

Tu n'as toutefois pas commencé à jouer à DOTA dès le départ ? Il y a d'abord eu un autre jeu ?

Eh bien, oui. Le premier jeu était Counter-Strike. On avait l'habitude de beaucoup y jouer.Et puis, je ne sais pas trop comment, on est passés à World of Warcraft. Je ne me souviens plus vraiment comment. Le passage de CS à WoW s'est fait tout en douceur.

Et après, vous êtes passés tout en douceur de WoW à DOTA ?

Eh bien, DOTA est en fait WoW. Enfin, c'était le cas à l'époque. Je veux dire, le premier DOTA. On a commencé à jouer à DOTA de plus en plus souvent, et puis ça a occupé tout notre temps libre.

Tu te souviens d'avoir quelquefois pensé que tu y jouerais professionnellement ? Que tu deviendrais un joueur pro ?

Je n'y ai pas du tout pensé.

Quand as-tu commencé à y penser ?

Je ne sais pas. À un moment, je voulais juste participer à des tournois, mais...

Tu voulais participer à des compétitions ?

Oui, exactement. Je ne pensais pas à me mettre à l'eSport ni à en vivre, ni à quoi que ce soit de ce genre. C'était plus le fait qu'à un certain moment, j'avais envie de participer à des tournois.

Te souviens-tu du moment où tu as réalisé que tu n'étais plus un amateur mais un joueur professionnel ?

Non, je ne m'en souviens pas.

Vraiment ?

Non.

Le moment n'est pas encore venu ?

Non, pas encore.

OK. Plus sérieusement, raconte-nous ton premier tournoi, ou quand tu as gagné quelque chose pour la première fois. Par exemple, les autres gars nous ont raconté comment ils ont gagné des périphériques d'ordinateur...

Ah oui, bien sûr. Des périphériques d'ordinateur. J'ai gagné certains périphériques d'ordinateur lors de tournois LAN ou autres. Mais en général, je n'avais pas d'attentes particulières. Je n'essayais pas de devenir célèbre et je n'avais aucun objectif. Je jouais juste pour le plaisir de jouer.

Et c'est pour ça que tout a bien marché, non ?

Oui. Je pense que si vous ne prenez pas de plaisir dans ce que vous faites, vous n'obtenez pas de bons résultats.

OK, passons à ta carrière et à tes activités professionnelles. Est-ce que tu te souviens du match le plus difficile de ta carrière ?

Le plus difficile ? Pour être honnête, non, je ne m'en souviens pas. Non, OK. C'était lors du Shanghai Major. Je jouais contre Tiny. C'était la finale... ah non, ce n'était pas la finale. On tentait de se qualifier et on a perdu contre Fnatic.

Tu faisais partie de quelle équipe ? Team Spirit ?

Oui. Je jouais contre Tiny là-bas. On était dans la finale de repêchage. C'était un match compliqué. On avait attendu 10 heures dans l'arène, et puis on a perdu notre équipement. On était épuisés sur le plan mental. Et je me souviens que j'ai vraiment, vraiment mal joué. On était très nerveux. Mais ce n'est pas bien grave.

C'était il y a longtemps.

Oui, c'était il y a bien longtemps.

Et vous étiez jeunes. Trop jeunes.

Et le Shanghai Major représentait un sacré défi pour les joueurs.

OK. Est-ce que tu peux nous dire qui a été ton meilleur adversaire, et ton meilleur coéquipier ?

Mon meilleur coéquipier ? C'est une question difficile à laquelle je ne vais pas répondre.

OK, ton meilleur adversaire alors. Le plus difficile à battre.

Le plus difficile à battre...

C'est particulièrement le cas pour ta position : tu te retrouves face-à-face avec les autres joueurs - c'est difficile.

Je pense que ce serait Maybe.

Maybe ?

Maybe.

Je vois. Et est-ce qu'il y a une équipe que tu considères comme la plus coriace ? Une équipe qui est toujours difficile à battre ? Pour toi personnellement, ou pour ton équipe.

À l'heure actuelle, il n'y a aucune équipe comme ça. Mais en général, c'est PSG.LGD. Oui, l'équipe LGD.

Mais vous n'avez pas joué contre eux depuis un bon moment, non ?

Non, mais si tu me demandes quelle équipe me semble la plus forte, alors je pense que c'est LGD. Ils sont les plus difficiles à jouer. La composition de leur équipe peut changer, mais ils jouent toujours bien.

Je vois. De nombreux athlètes d'eSport, tout comme les athlètes traditionnels (dont tu faisais partie auparavant), suivent certains rituels et sont plutôt superstitieux. Est-ce que c'est ton cas ? As-tu des rituels ou des superstitions qui te gênent ou, au contraire, qui t'aident ?

Non, pour être honnête, je n'en ai pas. Je n'ai jamais eu ce genre de trucs. J'aime être anxieux, cela me donne de l'énergie. Je n'ai jamais cherché à l'éviter, j'essaie d'en faire l'un de mes points forts.

Est-ce que tu possèdes des peluches, du genre ours ou kangourous que certains joueurs placent à côté de leur écran ?

Non, rien de tout ça.

Tu devrais peut-être en avoir un pour te porter bonheur.

Oui.

OK, parle-moi de ton régime d'entraînement. À quoi ressemblent tes sessions d'entraînement ? Par exemple, combien de temps passes-tu à t'entraîner tout seul ?

J'ai beaucoup joué récemment. Je me réveille assez tôt. Bien sûr, tout dépend du programme officiel des matchs. Mais en général, si je m'entraîne et qu'aucun match n'est prévu, je me lève vers 10 heures du matin et je suis devant mon ordinateur jusqu'à environ 10 ou 11 heures du soir. Donc, je dirais que je passe 12 ou 13 heures sur l'ordinateur si j'ai besoin d'être dans une bonne forme.

Donc tu joues à des jeux publics, ou tu joues avec ton équipe...

Je joue à des jeux publics ou à CW [Clan Wars], je regarde des rediffusions, j'analyse les parties et les constructions.

C'est ce que je voulais te demander : est-ce que tu regardes les rediffusions, est-ce que tu...

Oui, bien sûr. On ne peut pas jouer en permanence. Ça n'aiderait pas. C'est pour ça que j'essaie de trouver de nouveaux trucs à analyser. Donc oui, en général, je peux passer 12 ou 13 heures devant l'ordinateur.

Et pour ce qui est de l'exercice physique et de la nutrition ? Est-ce que ça t'aide d'une façon ou d'une autre ?

Eh bien, quand je m'entraîne, je dépense beaucoup d'énergie. Mon alimentation est plutôt saine. J'ai mes repas à la maison. Pour le petit-déjeuner, je prends normalement du porridge ou des œufs brouillés. Je mange toutes les trois heures. Ce sont de petites portions, afin que je ne mange pas trop. Parce que si vous mangez trop, vous ne vous sentez pas bien pendant les parties. Mais sinon, dans l'ensemble, rien de spécial.

Qu'est-ce qui te plaît le plus dans le fait d'être un joueur d'eSport, et dans l'eSport en général ? Est-ce qu'il y a quelque chose qui te donne l'impression que ça en vaut vraiment la peine ?

Que ça en vaut vraiment la peine ? Non, rien du tout.

Donc, tu joues juste pour jouer ?

Oui, je joue pour jouer.

Et l'argent ?

Eh bien, bien sûr l'argent...

Ce n'est pas mal, n'est-ce pas ? Très bien. Qu'est-ce que tu n'aimes pas ? Qu'est-ce que tu changerais dans cette vie difficile de joueur que tu mènes ?

Je ne changerais rien. En fait, tu vois, c'est de l'alchimie : tu reçois ce que tu donnes. Certes, je gagne bien ma vie, mais je n'ai pas assez de temps pour tout le reste.

Bien sûr. Donc, c'est peut-être ce que tu aimerais changer : faire en sorte que tu aies plus de temps pour toi.

Peut-être, peut-être...

Mais tu n'es pas sûr ?

Mais je ne suis pas sûr.

Tu es très énigmatique aujourd'hui, Bohdan.

C'est une énigme, c'est tout !

Dis-nous en plus sur tes projets. Tes fans aimeraient vraiment en savoir plus sur tes projets pour cette année, que ce soit sur le plan professionnel ou personnel. Est-ce que tu t'es fixé des objectifs ?

Oui, bien sûr.

Tu peux les partager avec nous ?

Gagner lors de l'International. En gros, je n'ai aucun autre objectif.

Et tes projets personnels ?

Pour ce qui est des projets personnels, j'aimerais m'acheter une paire de baskets.

Quel genre de baskets ?

Des baskets Travis.

Des baskets Travis ?

Oui.

Elles sont plutôt chères, non ?

Ouais.

C'est un objectif qui en vaut la peine. BoombI4 veut s'envoler pour les Maldives, probablement pour le même prix que ces baskets...

Tu vois, tout le monde a ses petits caprices.

OK, je te l'accorde. Quels aspects de ton jeu aimerais-tu changer ?

Moi ?

Oui.

Eh bien, il y a beaucoup d'aspects à changer. Je changerais le jeu complètement.

Ton jeu ou DOTA en général ?

Oh, tu veux dire dans DOTA ?

Non, ton jeu.

Mon jeu ?

Oui.

Je dois me concentrer davantage quand je joue. C'est à peu près tout. Si tu es concentré, tout se passera bien.

Qu'en penses-tu : est-ce que tous les membres d'une équipe doivent être amis et bien s'entendre pour que l'équipe gagne ? Ou ce n'est pas vraiment important ?

Je pense que les équipes devraient s'en tenir au principe « de la carotte et du bâton ». Si quelqu'un fait quelque chose de mal, cette personne devrait être immédiatement informée qu'elle pourrait être expulsée. C'est à peu près tout.

Y a-t-il un fait surprenant à ton sujet que les fans ignoreraient ?

Je ne sais pas... Tu peux nous parler de l'anime. De l'anime ? Oui, j'adore l'anime. J'ai même des chaussettes sur le thème de l'anime.

Voilà un fait inattendu, Bohdan.

Oui, personne ne le sait.

Personne ne le savait. Je ne savais même ce qu'était un anime avant que quelqu'un ne m'en parle. De quel anime s'agit-il ?

C'est Pain, de Naruto.

Très bien. Donc, comment tes expériences de jeu t'ont-elles changé en tant que personne ? Est-ce que tu serais une personne différente s'il n'y avait pas eu l'eSport ?

Je ne sais pas. Je ne peux pas répondre à cette question. J'ai choisi la voie que j'ai choisie. Mais je pense que certains aspects de mon comportement seraient différents : je ne crierais pas autant, et quand je me dispute avec d'autres personnes, je n'utiliserais pas le même langage. En gros, oui, quelque chose serait différent.

Si tu n'étais pas devenu un joueur professionnel, quelle carrière aurais-tu poursuivie ?

J'aurais travaillé à mi-temps chez McDonald's. Non, pour être tout à fait honnête, j'ai toujours été intéressé par l'histoire et la génétique. Donc quelque chose dans ce style.

Eh bien, ces sujets te permettent de te développer dans différents secteurs. C'est cool. Dernière question...

Je pense toujours que j'aurais travaillé chez McDonald's.

Mais tout en restant passionné d'histoire !

Oui, à mi-temps.

Très bien. Selon toi, quel jeu est le plus sous-estimé des 20 dernières années et pourquoi ?

Half-Life.

Pourquoi ?

Je pense... Je pense que tu peux poser cette question à une certaine personne (alwayswannafly) et il te répondra.

On lui demandera aussi. Tu l'as juste copié, alors ?

Non, j'ai juste décidé de défendre son opinion. Parce que j'ai seulement joué, à vrai dire, je n'ai pas joué à beaucoup de jeux. Je n'ai même jamais pensé à un jeu qui serait sous-estimé parce que je joue juste pour le plaisir. Si j'ai aimé un jeu, je n'ai jamais pris la peine de regarder si d'autres personnes l'aiment aussi. Le principal, c'est qu'il me plaise, et je me fiche du reste. C'est pour ça que je ne peux pas vraiment répondre.

Super, merci beaucoup ! Bohdan, c'était ton anniversaire la semaine dernière. Joyeux anniversaire !

Merci beaucoup.

Qu'est-ce que tu as fait pour ton anniversaire ?

Je ne m'en souviens pas.

Tu ne t'en souviens pas ?

C'était un jour comme un autre. J'ai joué à beaucoup de parties de DOTA. On a joué à CW [Clan Wars] et c'est à peu près tout. Rien de spécial.

Rien du tout de spécial ? Est-ce que tu as au moins mangé une part de gâteau ? Soufflé des bougies ?

Il n'y avait pas de bougies, mais oui, il y avait un gâteau. J'en ai pris un morceau à la main. Et, en gros, c'est comme ça que j'ai fêté mon anniversaire.

Pas mal du tout. Une question concernant ton avenir : tout le monde sait que tu étais un boxeur - cela fait partie de ton image auprès du public et tu l'as souvent mentionné dans tes interviews. Mais les abonnés de notre chaîne se posent toujours la question : qu'est-ce que t'a fait abandonner la boxe pour te consacrer à l'eSport à plein temps ?

Je me suis simplement davantage investi dans DOTA que dans la boxe, c'est tout. C'est très simple.

Est-ce que ton expérience passée avec la boxe t'aide à relever les défis liés à la pratique de l'eSport ? Peut-être que ça t'aide à adopter le bon état d'esprit ?

Oui, ça aide. Physiquement.

Est-ce tu bats des gens ou quoi ?

Ça m'aide à me fixer des objectifs plus élevés que ceux de mes coéquipiers, mais tout en gardant mes objectifs et les leurs associés. Je pense que c'est toujours cool.

Les gens mettent souvent l'eSport entre guillemets et ne le voient pas comme un sport réel et compétitif. D'après toi, qu'ont en commun l'eSport et les sports traditionnels ? Et pourquoi penses-tu que l'eSport ne devrait pas être sous-estimé ?

Je pense qu'ils sont similaires en termes de mentalité, très similaires. Parce qu'on peut être nerveux de la même façon vis-à-vis de ce qui arrive et de la façon dont les choses vont se dérouler. Au final, je pense que c'est la même chose. Je veux dire que quand tu joues dans un tournoi, tu pénètres dans l'arène et tu ressens les mêmes émotions que quand tu montes sur le ring.

Par le passé, tu as évoqué le fait que, parfois, tu avais du mal à te motiver pour jouer à DOTA. À quel point est-ce un problème pour toi à l'heure actuelle ?

À l'heure actuelle, je suis motivé à 99 %.

Mais pas à 100 % ?

Pas à 100 %.

Et comment en es-tu arrivé à 99 % ? Est-ce qu'il y a une méthode ?

Non, c'est juste que le 1 % restant prend beaucoup de temps à intégrer.

Mais 99 %, c'est déjà beaucoup. C'est presque parfait.

Oui.

Comment y arrives-tu ?

Comment y arrives-tu ? Eh bien, tout ce qu'il faut, c'est manquer un Major parce que tu es malade puis repenser ton existence toute entière. Et c'est à peu près tout.

Est-ce que tu peux décrire le joueur idéal de DOTA 2 ?

Non. Il n'y en a pas. La perfection est différente pour chacun. C'est une notion subjective.

Et quelles sont les caractéristiques principales ? Savoir très bien communiquer avec ses coéquipiers, c'est une super qualité...

La communication.

La communication ?

La communication. La gentillesse.

Et si vous êtes un génie et que vous êtes vraiment le meilleur sur DOTA, mais que vous n'arrivez pas du tout à communiquer avec les gens ?

Alors vous n'arriverez à rien, car le plus important, c'est de travailler en équipe. Vous devez avoir au moins une personne dans l'équipe qui vous comprenne, afin que cette personne puisse parler aux autres membres de l'équipe pour vous. C'est en gros comme ça que ça marche sur DOTA. Il y a beaucoup de joueurs géniaux qui comprennent très bien le jeu, mais ils n'arrivent simplement pas à faire passer leur message.

Merci Bohdan d'avoir été aussi sincère dans tes réponses. Je suis sûre que nos abonnés, et tes fans, ont apprécié de découvrir de nouvelles choses te concernant.

Oui.

Merci.

Merci d'avoir lu notre ientretien 1 à 1 ! Pour plus de contenu et d'interviews exclusifs, visitez notre Blog !

Raid: Shadow Legends
Récupère + de 400 Champions et décroche la gloire