Quel était le premier jeu vidéo, qui l’a créé et pourquoi

18.7.2018

Pour savoir où nous allons, nous devons tout d'abord découvrir d'où nous venons.

C’est vrai pour les jeux vidéo comme pour tout autre domaine professionnel. Fort heureusement, le passé de l’industrie du jeu vidéo, incroyablement riche et intéressant, peut nous enseigner bien des choses.

Cet article se replonge dans le passé et explore les tout premiers jours d’une des industries du divertissement bénéficiant de la croissance la plus rapide et de la plus grande popularité.

Je vais m’attaquer et répondre à plusieurs questions essentielles :

  • Quel fut le premier jeu vidéo ?
  • Qui a inventé le premier jeu vidéo ?
  • Quand a été créé le premier jeu vidéo ?
  • Pourquoi a-t-il été inventé ?

Qui a inventé le premier jeu vidéo?

À première vue, on pourrait penser que les réponses à ces questions sont simples et rapides à trouver. Toutefois, comme tant d’autres choses tournant autour du « premier » ou de « qui l’a inventé », on apprend rapidement que ces questions sont entourées de mystère et de confusion, deux choses que je vais dissiper de mon mieux.

Qu’est-ce qu’un jeu vidéo ?

Lors d’un débat portant sur les faits et l’histoire entourant l’origine du phénomène, il est important et essentiel de définir ce qu’est, exactement, un jeu vidéo.

Il existe différentes définitions de ce qu’est un jeu vidéo, mais nous allons utiliser la plus simple :

Un jeu vidéo est quelque chose avec lequel on peut interagir en manipulant électroniquement, sur un écran d’affichage, des images générées par ordinateur.

Certains soutiendront que le verbe « jouer » doit être inclus dans cette définition. Après tout, nous parlons d'un jeu. Cependant, de nombreuses définitions modernes considèrent que les jeux vidéo peuvent également être perçus comme une forme d’art, utilisée pour transmettre un message de manière interactive.

Il n’en reste pas moins que pour déterminer quel est le premier jeu vidéo à avoir été développé, nous devons nous reposer sur une définition bien plus technique.

Comme l’affirme Wikipedia :

« Techniquement, un jeu vidéo doit comporter la transmission d'un signal vidéo à un tube cathodique affichant des images rastérisées sur un écran. »

Définition du jeu vidéo

Même si cette définition peut sembler absurde et sonner comme du jargon, elle définit les paramètres techniques de ce qui était considéré avec exactitude comme étant un jeu vidéo au cours de cette période.

C’est la fondation de ce qui a été utilisé pour définir, au sens propre, le premier jeu vidéo jamais créé, ce qui est important si on recherche la vérité.

De nos jours, la définition d'un jeu vidéo englobe bien plus de choses.

Seuls les plus acharnés des puristes soutiendront que le large éventail de jeux vidéo sur mobile ne sont, techniquement, pas des jeux vidéo. Ou que les simulations de réalité virtuelle ayant, ces dernières années, trouvé un public sur PC et console ne sont rien d'autre que des « expériences » et pas des jeux à proprement parler.

Dans le sens moderne du terme, ce sont des jeux vidéo. Mais si nous cherchons à établir la vérité et trouver de véritables réponses, il faut définir de stricts paramètres.

Quel était le premier jeu vidéo

De la même manière que les débats entourant de nombreuses découvertes et inventions, les questions portant sur le premier jeu vidéo créé et qui l’a inventé trouvent différentes réponses sur l'Internet.

Mais en éliminant les bruits parasites pour se concentrer uniquement sur la vérité, il est possible d’affiner les résultats pour obtenir quelques candidats prometteurs.

Le premier d’entre eux est Bertie the Brain.

Bertie the Brain

Pour certains, le premier jeu vidéo à avoir été créé est Bertie the Brain, édifié en 1950 par l’inventeur Josef Kates.

Cette machine énorme et monstrueuse, qui mesurait 4 mètres de haut, permettait de jouer à un jeu d’enfance familier, connu sous le nom de Morpion, et a été exhibé lors de l’Exposition nationale canadienne.

Bertie the Brain - presque le premier jeu vidéo

Pendant des semaines, les visiteurs de l’Exposition nationale canadienne ont pu, avec grand plaisir, défier l’intelligence artificielle de Bertie the Brain avec différents niveaux de difficulté.

Pour bon nombre d’entre nous, au 21e siècle, la simplicité d'un tel jeu pourrait sembler ennuyeuse. Mais il faut prendre en compte qu’à l’époque, Bertie était une merveille de technologie, quelque chose que personne n’avait jamais vu auparavant.

Malheureusement, cette pièce d'histoire a été démontée à la fin de l’Exposition, en grande partie rejetée comme rien de plus qu’une « innovation », même si elle était fantastique.

Ceci nous ramène cependant à la définition de ce qu’EST un jeu vidéo. Une définition que « Bertie the Brain » ne satisfait pas en plein.

William Higinbotham : l’homme qui a inventé les jeux vidéo

Même si Bertie the Brain fut un pièce essentielle de l’histoire du jeu, il ne satisfait pas pleinement à la véritable définition de ce qu’est un jeu vidéo.

Ceci nous amène au prochain candidat notable. Celui que les puristes considèrent comme étant le premier véritable jeu vidéo.

Avançons de huit ans dans le futur, jusqu’en 1958, et voyageons jusqu’au Laboratoire national de Brookhaven. Nous y rencontrons un physicien nommé William Higinbotham.

William Higinbotham, né le 25 octobre 1910, n’était pas un simple physicien. Il avait déjà une carrière illustre derrière lui puisqu'il était membre de l’équipe ayant créé la toute première bombe nucléaire.

William Higinbotham, l'inventeur du premier jeu vidéo

Peu de joueurs savent que l’homme ayant inventé ce que nous appelons aujourd’hui un jeu vidéo était également un des hommes responsables de la création de la technologie la plus destructrice que ce monde ait jamais connu.

C’est, à tout le moins, une dichotomie intéressante qui illustre le génie de cet homme tout en prouvant que, dans ce monde, tout n’est pas noir et blanc.

Son appartenance à cette équipe (et le fardeau y étant associé) a collé à William Higinbotham pour le reste de sa vie et l’a perturbé. C’est probablement pourquoi il est devenu un des membres fondateurs de la Federation of American Scientists (Fédération des scientifiques américains), un groupe ayant pour but d'utiliser la science et les analyses scientifiques pour que le monde soit plus sûr.

Ayant déjà été un pilier crucial dans l’histoire, Higinbotham prit résidence au Laboratoire national de Brookhaven en 1947. C’est là qu’il a accouché de Tennis for Two.

Tennis for Two : le premier jeu vidéo au monde

En octobre 1958, le premier vrai jeu vidéo fut révélé au monde entier. C’est arrivé lors d’une manifestation portes ouvertes au Laboratoire national de Brookhaven.

Le premier jeu vidéo, créé par William Higinbotham, est devenu la star du spectacle, à la grande surprise des participants et d’Higinbotham lui-même.

Les gens faisaient la queue pour pouvoir jouer à Tennis for Two.

En utilisant un petit ordinateur analogique, les joueurs pouvaient régler deux boutons et appuyer sur un bouton, ce qui simulait une partie de tennis sur un oscilloscope. C’était, fondamentalement, une version précoce du jeu à succès Pong, qui ne fut créé que 14 ans plus tard.

Le jeu pris quelques heures à concevoir et son succès fut énorme. Higinbotham était ravi puisque c’était ce qu’il espérait, à savoir égayer l’événement qui, sinon, était décrit comme étant insipide et ennuyeux.

Beaucoup se demandent pourquoi le premier jeu vidéo a été inventé. Il existe beaucoup de réponses à cette question, mais une des meilleures était d'apporter de la joie et du divertissement dans le monde.

Higinbotham a inventé les jeux vidéo pour montrer que la science ne se réduit pas à la guerre et à la destruction. Oui, il a aidé à concevoir la bombe nucléaire porteuse de mort, de détresse et de destruction, mais il est également le père des jeux vidéo, une des principales formes de divertissement au monde.

Tennis for Two - le premier jeu vidéo

Le jeu Tennis for Two est rapidement devenu l’objet le plus populaire de l’exposition, s’emparant de l’esprit de ceux y ayant joué en dépit d'un manque total de graphiques sophistiqués ou de contrôles compliqués. Les joueurs comptaient leurs propres points et des défis étaient lancés.

Higinbotham était loin de réaliser, ce jour-là, qu’il venait de lancer un mouvement révolutionnaire. Un mouvement qui continuerait à croître au fil des ans pour finalement refaçonner l’industrie du divertissement en ce qu’elle est aujourd'hui.

Comme pour son prédécesseur, Bertie the Brain, Tennis for Two fut en grande partie oublié une fois l'événement du Laboratoire national de Brookhaven terminé. Ce n’est que plusieurs années plus tard que la graine plantée en ce jour fatidique fleurira et commencera à prendre racine.

William Higinbotham, même s'il est reconnu comme le père du premier vrai jeu vidéo jamais créé, ne se concentra pas sur ce domaine d’études et de recherches. Laissant cette entreprise en des mains compétentes, il poursuivit son travail sur le contrôle des armes nucléaires pour le reste de sa carrière.

Tennis for Two, partie essentielle de l’histoire du jeu, a malheureusement été démonté, ses pièces utilisées pour d'autres projets, le détruisant à jamais et le transformant en une relique perdue de l’histoire.

Toutefois, l'histoire s’est poursuivie et, à partir de là, l'industrie du jeu vidéo a continué à grandir à pas de géant en prenant de la vitesse au fil des ans.

La culture des jeux vidéo explose

Pendant la suite des années 1950 et 1960, l'industrie du jeu vidéo est restée relativement dormante. Toutefois, lentement mais sûrement, le progrès allait de l’avant, à mesure que d'autres brillants esprits commençaient à s’intéresser à ce qui, de nos jours, s’appelle les « médias interactifs ».

La culture du jeu vidéo n'a pas explosé avant les années 1970, avec l'invention de Pong

Les salles de jeu ont commencé à se répandre aux quatre coins du monde et à donner à la jeunesse mondiale une opportunité de se détendre, de se rencontrer et de se fréquenter tout en nourrissant une culture compétitive qui pousserait les uns et les autres (ainsi que l’industrie) jusqu'à ses limites, enseignant la valeur de la persévérance, de la patience, du rude labeur et de la pratique.

Mais ce n’est qu’avec la création de Pong que le mouvement a véritablement commencé à grandir à pas de géant. Pong fut le premier véritable jeu à succès ayant capté l’attention d’un grande partie du public américain et ayant conduit à l’hyper-accélération de l’industrie du jeu.

Grâce à Pong, Atari est devenu un nom très connu dans tous les États-Unis et leur console de jeux vidéo était un élément incontournable de beaucoup de foyers.

Au fil des ans, nous avons été témoins d’une croissance extraordinaire de l’industrie du jeu à mesure qu’elle progressait à pas de géant au fil de ces quelques décennies. Il y a, bien entendu, eu quelques revers, comme c’est le cas pour tout.

Le krach du jeu vidéo en 1983, connu sous le nom d’« Atari shock » au Japon, fut un énorme revers, et une récession de l’industrie du jeu débutant en 1983 et durant jusqu’en 1985.

Cette récession a principalement frappé l’Amérique du Nord où la saturation atteignit un point critique et où l’industrie connut une chute libre, ayant pour résultat bon nombre de banqueroutes dans l'industrie et marquant la fin de l’« ère des consoles de deuxième génération ».

Pourtant, comme nous le savons aujourd'hui, c’était loin d’être la fin de tout. Le Nintendo Entertainment System n’était qu'à deux pas et un nouvel âge d’or se profilait à l’horizon.

Conclusion

On estime que l’industrie du jeu aux États-Unis a généré, à elle seule, environ 36 milliards de dollars en 2017. Il ne faut pas oublier que si les États-Unis s'accaparent la part la plus grosse, ce n’est qu’une tranche du gâteau des revenus.

Les jeux vidéo sont plus grands que les films

Cela signifie que l’industrie du jeu s’est catapultée devant d'autres secteurs de l’industrie du divertissement, surpassant Hollywood et ses autres concurrents dans le divertissement.

Il est difficile d'imaginer Josef Kates ou William Higinbotham, deux des pionniers de cette industrie, envisageant un tel avenir ou étant conscients du rôle crucial qu’ils ont joué dans la création de l’industrie du divertissement la plus importante que ce monde ait jamais connu, appréciée par des millions de gens, à savoir les jeux vidéo.