L’évolution du rôle des femmes dans les jeux vidéo

Tout en MMO Jeux en ligne6 minutes lues

La représentation de la femme dans les jeux vidéo est un sujet compliqué, dont l’histoire est longue et souvent déroutante. La relation a débuté en beauté sous bien des aspects, mais certaines époques ont porté un coup à ce qui aurait autrement pu constituer l’égalité parfaite. Cependant, malgré de nombreux défis à relever, les personnages de femmes et de filles dans les jeux vidéo sont plus populaires que jamais.

Lorsqu’on étudie la manière dont ce monde a évolué, l’histoire brosse un tableau qui n’est pas toujours juste ni flatteur. Toutefois, alors que la crise de croissance de cet environnement plus sain que jamais touche à sa fin, l’évolution des personnages féminins de jeux vidéo est fascinante. Il a fallu beaucoup de temps, mais la femme dans les jeux vidéo commence enfin à recevoir le respect qu’elle mérite.

Statistiques relatives aux filles dans les jeux vidéos

Les femmes constituent la moitié de la population et il serait donc logique qu’elles représentent également la moitié des joueurs de jeux vidéo. D’après des statistiques de 2020, c’est proche de la réalité, puisque les femmes occupent environ 41 % de l’espace total. Alors, pourquoi existe-t-il une telle différence entre le nombre de joueuses et la fréquence d’apparition des femmes dans les jeux vidéo ?

Très souvent, les sociologues considéraient les différences statistiques comme des différences dans la manière dont la société abordait les normes de genre. Pendant longtemps, les professionnels du marketing ont ciblé les garçons en tant que joueurs de jeux vidéo, tandis que les filles étaient ciblées pour une gamme différente de produits de divertissement.

Différences entre les genres dans les premières études

Les tout premiers joueurs de jeux vidéo d’arcade démontraient ce fait. En effet, une étude de 1982 montrait que seuls 20 % étaient des femmes. Une étude plus tardive de 1988 l’a prouvé une nouvelle fois, en indiquant que seulement 27 % des joueurs sur console répertoriés aux États-Unis étaient des filles. Alors que les jeux vidéo furent considérés et promus avant tout comme une activité masculine, l’effet en aval de la division entre les sexes était inéluctable, tout comme la réduction du nombre de filles dans les jeux vidéo qui en a résulté.

L’évolution importante de ce modèle s’est amorcée simplement, à mesure que les développeurs ont remarqué l’existence d'un public inexploité. Les jeux qui proposaient des personnages féminins ont connu un succès rapide et ont prouvé qu’il y avait énormément de place pour les femmes dans les jeux vidéo si les créateurs de jeu apprenaient où regarder.

Des joueuses transparentes ?

De nos jours, les développeurs comprennent qu’en réalité, ce n’est pas que les femmes ne jouent pas aux jeux vidéo, mais qu’elles sont attirées par des types de jeux différents. Par exemple, les statistiques montrent que la majorité des femmes jouent aux jeux de Match-3 et aux jeux familiaux, pour lesquels elles constituent dans les deux cas 69 % de l’ensemble des joueurs. À l’opposé se trouvent les titres comme les jeux de tir tactiques, pour lesquels près de 96 % des joueurs sont des hommes.

Les premiers personnages féminins dans les jeux vidéo

Les premiers personnages féminins dans les jeux vidéo étaient simplistes par la force des choses, puisque la puissance graphique était si limitée qu’on pouvait difficilement assigner un genre à un personnage au premier regard. Même dans les cas où les personnages de jeux vidéo étaient des femmes, il était presque impossible de les adapter afin qu’elles aient l’air attirantes pour certains publics.

Des signes prometteurs apparaissaient, mais des exemples moins manifestes de cette attitude sont rapidement devenus évidents.

La forme la plus commune a commencé à apparaître à la fin des années 80 et au début des années 90 avec le recours excessif au cliché de la demoiselle en détresse. Plutôt que de diriger leurs propres aventures, les femmes dans les jeux vidéo étaient au contraire utilisées comme une force motrice de l’intrigue et le stéréotype de leur faiblesse faisait d’elles des éléments passifs des histoires des jeux.

Problèmes initiaux d'une industrie en pleine croissance

Les « sombres jours » des femmes dans les jeux vidéo ont indubitablement débuté dans les années 90. Au lieu d’être simplement des héroïnes qui déchirent tout aux côtés de leurs homologues masculins, elles étaient exploitées pour l’attrait qu’elles exerçaient sur les hommes.

À mesure que les consoles sont devenues capables d’afficher la 3D, les développeurs ont dû trouver un moyen de faire étalage de la nouvelle dimension. Parfois, cela prenait l’apparence de graphismes de pointe jamais atteints auparavant sur des systèmes domestiques. Dans d’autres cas, il s’agissait de tirer profit de personnages en tenue très légère qui visaient à attirer une certaine population de joueurs masculins.

L’évolution de la femme dans les jeux vidéo

Alors que certains jeux et développeurs ignoraient cette solution simpliste, les femmes les plus populaires dans les jeux vidéo restaient incontestablement celles qui semblaient être les plus attirantes. Certaines de ces femmes ont même été représentées dans des films, où elles étaient à peine mieux traitées que leurs aînées numériques.

Ainsi, plus ces apparitions se sont multipliées, plus les graphismes se sont améliorés et plus les joueurs ont vu l’introduction de ces personnages accrocheurs en tant que substituts bon marché permettant de rendre un jeu plus captivant.

La représentation dans le monde moderne

Une fois le nouveau millénaire atteint, les modèles établis des femmes dans les jeux vidéo ont commencé à changer. Les représentations « traditionnelles » qui avaient longtemps infecté le monde des jeux ont disparu lentement, remplacées par des exemples d’attitudes plus progressistes.

Petit à petit, les femmes ont cessé d’être dépeintes comme des victimes, pour s'immiscer jusqu’aux premières lignes aux côtés de leurs homologues masculins. À mesure que les personnages féminins de jeux vidéo sont devenus plus communs, ils n’ont plus été utilisés comme des accessoires. De plus en plus, l’accent a été mis sur leur développement en tant que personnes.

Ironiquement, certaines des femmes précédemment traitées comme des objets dans les jeux vidéo ont finalement constitué la meilleure illustration des attitudes modernes.

Adaptées à une nouvelle ère, celles qui affichaient généralement des silhouettes agiles et incroyablement proportionnées ont été réinitialisées pour devenir autre chose que de simples objets à regarder.

Nouvelle génération, nouvelles héroïnes

Cela a peut-être pris de longues années, mais la norme consiste enfin de plus en plus à traiter les femmes dans les jeux vidéo comme de véritables êtres humains. Cela n’a jamais été plus évident qu’avec la dernière génération, qui a amené avec elle une explosion de femmes protagonistes extrêmement bien accueillies.

Dans la huitième génération de consoles, davantage de femmes sont entrées dans les jeux vidéo que jamais auparavant. Pas seulement en tant que rôles de soutien : les femmes et filles dans les jeux vidéo d’aujourd'hui prennent de plus en plus la place de l’héroïne.

Les femmes dans les jeux vidéo futurs

Qu’ils combattent des extra-terrestres dans l’espace ou enquêtent sur des meurtres mystérieux dans d’anciens manoirs, on ne considère plus automatiquement que les personnages jouables doivent être des hommes avant tout.

Même si bien du chemin a été parcouru, il n’en reste pas moins que les femmes dans les jeux vidéo ne sont pas aussi omniprésentes que les hommes. Néanmoins, si on se fie à la dernière génération, ce modèle pourrait bientôt changer. La prochaine génération en devient d’autant plus passionnante et les fans de jeux vidéo sont tenus en haleine, impatients de voir ce qui se profile à l’horizon.

Raid: Shadow Legends
Récupère + de 400 Champions et décroche la gloire