Semaine 1 – Lettres du Royaume

Premier jour : 

J’ai été invoqué dans le royaume de Stormfall en tant que modeste Piquier, détaché auprès de Lord P— à la demande de Lord Obéron lui-même ! Je ne peux pas dire que j’ai découvert de quoi glorifier mon nouveau seigneur — son « Château » ressemble beaucoup à une ruine et Sa Seigneurie n’a pas l’air d’être du genre à savoir de quel côté de l’épée se trouve le bout pointu. Bah, c’est un petit peu mieux que curer les écuries. Ça pourrait être pire... au moins, je ne suis pas un Nain…

Deuxième jour : 

J’ai peut-être jugé mon nouveau maître un peu trop sévèrement. Aujourd’hui, milord a réalisé de bon progrès. J’ai entendu les hérauts annoncer qu’il a atteint plusieurs nouveaux « Niveaux », même si je n’ai aucune idée de ce que ça peut signifier. Un bon pays de cochons ici. Le Château prend forme et nous avons un flot régulier de nouvelles recrues. J’ai un bon pressentiment à propos de tout ça.

Troisième jour : 

J’ai un mauvais pressentiment à propos de tout ça. Aucun de nous n’a vu ni entendu notre Lord P— aujourd’hui et nous avons été délaissés, contraints à tourner en rond en faisant ce qu’on voulait. Ça manque de discipline et tout ça va mal finir si vous voulez mon avis. Vous penseriez que le bon maître nous aurait au moins envoyés dans la sécurité des Catacombes avant de partir. Oué, rien de bon ne sortira de tout ça.

Cinquième jour :

Et bien, nous sommes dans un vrai pétrin. Toujours aucune nouvelle de notre Seigneur – on attend comme des idiots dans le mess, on arrache de l’herbe et on regarde rouiller notre armure. On va avoir de sacrés ennuis quand un Seigneur plus puissant nous remarquera. Il semblerait que notre Seigneurie ait des affaires plus pressantes que son royaume, mais puisqu’il ne donne pas d’ordre, on ne peut pas quitter nos postes, n’est-ce pas ? J’ai le mal du pays. Pas même sûr où est mon pays, d’ailleurs. Le pire est qu’on peut voir les Châteaux ordonnés de meilleurs maîtres depuis chaque rempart – peut-être qu’ils engagent ? Un chouïa de bonnes nouvelles quand même : quelques gars ont ouvert le cellier du maître et on s’est servis dans ses réserves de bière – si on doit mourir,  ça serait intolérable d’être sobres. 

Vois ces guerriers en action dans Stormfall – Joue maintenant !

CONDUIS TON ARMÉE, TESTE TA STRATÉGIE ET CONQUIERS LE MONDE DE
STORMFALL: AGE OF WAR !