Les situations drôles et embarrassantes des anecdotes des jeux vidéos

Tout en MMO Jeux en ligne5 minutes lues

Lorsqu’on se passionne pour quelque chose, il arrive un moment où l’on s’y investit pleinement. Qu’il s’agisse du travail, de l’apprentissage d’un instrument, d’un hobby ou des jeux massivement multijoueurs. Cela donne parfois lieu à certaines situations cocasses où le monde réel et les univers fictifs des MMO se confrontent.

Avoir son propre fuseau horaire

Les MMO sont des plateformes qui réunissent des centaines de millions de joueurs. Pour simplifier la vie des joueurs, les développeurs mettent parfois en place des serveurs axés sur des fuseaux horaires spécifiques. Ceci permet aux joueurs d’une même région géographique d’être connectés en même temps et de travailler ensemble. 

Cela dit, lorsqu’un MMO débute, de telles mesures sont rarement intégrées et ceci peut entraîner un décalage horaire assez embarrassant qui crée souvent des anecdotes de jeux vidéo savoureuses.

Lorsque les membres de votre guilde sont à six heures de décalage horaire et que vous prenez l’habitude de vivre selon leurs horaires pendant des jours ou des semaines, il arrive un moment où vos proches commencent à se demander si vous n’avez pas passé vos nuits à faire la fête. 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ça donne lieu à des situations assez étranges où on ne croise parfois personne pendant plusieurs jours. Ces anecdotes de jeux vidéo foisonnent sur les forums de communauté et font désormais partie intégrante du lore des gamers.

Les discussions que personne d’autre ne comprend

À force de jouer à un MMO et de communiquer dans le chat, on adopte une forme de langage abrégé. En plus des termes comme « AFK », « ETA » ou « BRB » qui sont communs à plusieurs activités en ligne, on commence à parler de DPS, d’Aggro, de PV, de Stats, etc. C’est une pratique tout à fait normale et c’est même un indicateur qui permet de reconnaître les joueurs expérimentés.

Cela dit, ça devient parfois drôle lorsqu’on oublie à qui on s’adresse et qu’on se lance dans des discussions en « langage MMO » avec une personne qui n’y comprend absolument rien, donnant naissance à des anecdotes de jeux vidéo souvent partagées dans les chats. Le quiproquo peut durer plus ou moins longtemps jusqu’à ce qu’on se rende enfin compte de la méprise. Une situation assez divertissante, sans réelles conséquences tant que l’interlocuteur n’est pas son patron, par exemple…

Et si, de nos jours, de plus en plus de gens possèdent des connaissances de base à propos des jeux vidéo, ce n’était pas le cas au début du siècle. Les anecdotes de jeu vidéo liées à l’avènement de World of Warcraft sont nombreuses et parfois hilarantes. Pour beaucoup de parents, et même de gouvernants, les premiers gamers hardcore ressemblaient aux membres d’une secte, avec leur propre jargon et leurs propres codes totalement incompréhensibles et parfois même jugés dangereux !

Se tromper sur l’identité d’un autre joueur

Lorsqu’on discute avec quelqu’un sur un MMO, on s’intéresse rarement à sa vie privée. Ce n’est qu’après plusieurs jours ou plusieurs semaines à discuter qu’on commence à échanger des informations plus personnelles. Il arrive parfois qu’on oublie de demander des renseignements spécifiques comme l’âge ou s’il s’agit d’un homme ou d’une femme. On suppose, parfois sans aucune raison valable, qu'on connaît la réponse. 

De plus, comme le veut la légende, tous ceux qui se font passer pour des filles dans les jeux sont en réalité de gros barbus ! C’est évidemment une plaisanterie. Surtout depuis l’avènement du chat vocal en jeu. Mais, lorsque tout se déroulait sur le chat écrit, ceci a donné naissance à bien des anecdotes dans les jeux vidéo. Deux joueurs se parlant pendant des mois, flirtant, tombant amoureux, pour découvrir au final qu’ils jouaient tous deux un rôle de fiction !

En effet, dans certains cas, on se trompe lamentablement et on ne s’en rend compte que beaucoup plus tard… lorsqu’on rencontre la personne dans la vie réelle ou qu’on discute par appel vidéo. Ce sont des situations qui arrivent bien plus souvent qu’on ne pourrait le croire et qui donnent lieu à bien des anecdotes de jeux vidéo.

Se faire reconnaître dans la vraie vie

Quand on est passionné par quelque chose, on a tendance à le revendiquer. Un tee-shirt, un badge, un sticker sur son ordinateur portable ou une figurine. Les MMO ne font pas exception à la règle. Il n’est donc pas rare de voir les membres d’une guilde ou d’une alliance placer leurs armoiries en fond d’écran sur leur ordinateur ou leur téléphone.

Même si ça n’arrive presque jamais, des gens peuvent reconnaître lesdites armoiries. Des gens qui parfois jouent au même jeu, qui parfois font partie de la même guilde, ou dans le pire des cas, qui font partie de la guilde adverse. Ça peut devenir embarrassant lorsque l’autre personne insiste pour reproduire dans la vie réelle, les mêmes rapports d’entente ou de rivalité… sans aucun fondement.

Même si aucune anecdote ne fait part d’attaques à la hallebarde, les animosités en jeu peuvent être vives. Et lorsque deux adversaires se rencontrent dans la vie réelle, il est à peu près certain que les rapports seront faussés dès l’origine. De nos jours, les MMO sont très immersifs et les heures passées à jouer ne sont plus uniquement du divertissement.

Combien d’anecdotes de jeu vidéo font part de rencontres, suivies de relations amoureuses et même de mariages ces dernières années ? L’évolution des outils de communication au sein des jeux vidéo font que les jeux vidéo transcendent désormais le simple aspect ludique. 

Raid: Shadow Legends
Récupère + de 400 Champions et décroche la gloire