Pensez-vous que les unités présentes dans le jeu sont elles fidèles à la réalité ?

3 Replies
Spathiou
17 April, 2016, 5:16 PM UTC

Bonjour tout le monde, je voulais savoir ce que vous pensiez des unités présentes dans le jeu:

1.Si elles étaient fidèles à la réalité.

2.Si dans la réalité elles étaient vraiment issues de ces villes, comme dans le jeu.

3.Si leur nom était éxact.


1-NON

2-NON

3-Certaines oui d'autres non.
























J'AIME LA GRECE
UTC +1:00
ThatBloke
18 April, 2016, 9:10 AM UTC

Très approximativement.


En réalité, on pourrait aussi bien les appeler troupes légères / infanterie motorisée / blindés / aviation : les troupes des jeux Plarium sont toujours décomposées en 4 catégories comportant des ration puissance / nombre croissants, allant de pair avec des coûts et des consommations croissants compensés par le plus faible nombre nécessaire pour obtenir une puissance similaire.


Après, le reste sert essentiellement à faire couleur locale... :p


Mais si tu cherches les noms des unités sur Wikipedia, tu les y trouveras tous, ainsi que leur description.


Un exemple :


Les victoires d'Alexandre le Grand s'appuyaient sur une association de phalanges classiques (lances/épées et bouclier) doublée par l'arrière de rangées de piquiers équipés de Sarissas (très longues lances qui formaient une muraille infranchissable contre laquelle la cavalerie ennemie venait s'empaler, permettant aux fantassins classiques de l'avant de finir le massacre). Derrière encore venaient les archers qui envoyaient des volées de flèches à en obscurcir le ciel tout en restant hors de portée protégés derrière les boucliers des phalanges.

Les flancs de tout le dispositif étaient protégés par de la cavalerie légère et mobile, stationnée derrière les lignes d'infanterie, et qui surgissait pour tailler en pièces toutes les unités ennemies qui tentaient de contourner les phalanges.


Après la mort D'alexandre, l'armée a commencer à se professionnaliser et la nation finançait l'équipement des soldats (traditionnellement, les guerriers étaient propriétaires de leur équipement, et les plus riches avaient les moyens de combattre à cheval), et pour des raisons économiques, la cavalerie s'est retrouvée restreinte, voire supprimée.

Eh bien, c'est à ce moment que les Grecs ont commencé à perdre des batailles. :p 

La stratégie d'Alexandre reposait sur une organisation complète et complémentaire... Retirer un seul maillon a suffit à tout ruiner.

A partir du moment où la cavalerie est devenue absente, l'ennemi contournait les phalanges et leur mur infranchissable de boucliers hérissés de lances et les prenait à revers sans difficulté, car une phalange ne peut quasiment qu'avancer en ligne droite sans perdre sa cohésion et manoeuvre très difficilement et lentement...

Les généraux qui ont pensé qu'il suffisait de continuer avec juste des hoplites et des sarissophoroi se sont complètement planté et l'ont payé très cher.


Pour le reste...

Le Promachos est la statue géante de hoplite qui surplombait l'acropole d'Athène. Il n'est pas garanti quil se soit agit d'une unité particulière. Les phalanges étaient composées de hoplites.

Les Myrmidons étaient les compagnons d'Achille, une sorte de commando d'élite. Achille étant probablement lui-même mythique, il est tout aussi probable que les Myrmidons n'aient existé que dans l'imagination d'Homère... ;)


I pity the fool
UTC +11:00
Kalonji
18 April, 2016, 10:26 AM UTC

comme dit thatbloke oui et non. On fait couleur locale et c'est plutôt réussi mais il ya des incohérences.


LEs promachos ne sont pas une unité à part entière. Les promachos étaient bien souvent des phalanges vétéranes, qui avaient l'experience du combat et s'était particulièrement illustré dans le passé. On avait donc tendance à mettre ces soldats devant et sur la droite.... Le soldat tout à droite était la place d'élite. En effet chaque soldat de phalange protégeait son compagnon de droite avec son bouclier... Donc la phalange avait une facheuse tendance à se déporter sur la droite. Donc le soldat de droite était souvent le plus fort et le plus aguerri, il était moins protégé et il était censé empêché une trop forte déportation de la ligne.


Les macédoniens se sont bien illustrés avec leur cavalerie. Les sarissophores étaient une phalange spéciale macédoniennes anti cavalerie, avec une lance beaucoup plus grande et une technique de pointage de lance par devant et par le haut très efficace. Mais si on considère ces points c'est donc plutôt une phalange défensive! De plus ces unités ont été formées après les conflits avec xerxes, dans l'époque hellenistique (=>alexandre le grand). C'est pareil pour les archers crétois qui étaient très réputés et ont beaucoup aidé Alexandre dans ses premières conquêtes.

les peltastes existaient bien aussi, unités de thrace. encore une fois c'est étrange... alors que les hoplites sont considérés comme des unités lourdes, le peltaste était une unité légère... c'est l'inverse dans le jeu.... 

Il en va de même pour les unités romaines, qui pour certaines ont pris leurs essorts les siècles suivants pendant la république..


C'est une des plus grosses incohérences du jeu, la cavalerie prend un place trop importante ici!!! les armées tirent avant tout leur puissance de la cavalerie dans le jeu. Alors qu'à l'époque grecque les cavaleries étaient très peu présentes, voir carrément inexistantes! Chez les grecs c'etait la phalange, la phalange, la phalange!!


Pour Athènes encore un point étrange... Infanterie légère mouai... Les hoplites forment une phalange. A athènes comme la plupart des autres villes, les citoyens aisés payaient leur propre équipement et les habitants devenaient soldats quand il fallait, et cela arrivait régulièrement car les cités-états grecques passaient leur temps à se castagner!!

Sparte était la seule ville à avoir créer un système politique de telle sorte que toute la ville formaient une armée professionnelle.... Toute la cité, tout son fonctionnement était consacré à diriger une armée professionnelle. Leur système était intéressant, faut se renseigner! Sparte n'avait quasiment pas de cavaliers! Par contre les lochagos existaient, c'était des unités commandantes.


les polémarques existaient aussi dans la plupart des cités grecques d'ailleurs, c'était une fonction double. Ils avaient des obligations municipales (gêraient 2-3 choses différentes... religion, justice ce genre de choses) et devenaient généraux de l'armée de la ville quand cela était nécessaire.



Les myrmidons ont très probablement existé ainsi qu'Achille. La guerre de troie à eu lieu et les personnages en présence ont probablement existé. C'est la façon dont sont narré leurs aventures qui est rendu mythique, dans le but d'en tirer des leçons  et des morales, comme dans toute culture.


donc dans l'ensemble il ya une certaine cohérence, et beaucoup d'unités que tu vois ont existé et son rattachés à la ville correspondante. Seulement il ya de grosse incohérences chronologiques ou culturelles avec la réalité de l'époque. De plus si les grecs ont été capables de s'unifier contre xerxes, tout du long ils n'ont fait que se battre entre eux, ce qui a d'ailleurs largement contribué à leur rapide déclin... Donc unité on se bat tous ensemble, bof... encore mois avec tous les sauvages barbares issus des pays de la méditerranée.....!!! archers numides unités romaines etc, c'est juste histoire d'ajouter une touche d'exotisme!


soyons honnête les unités sont l'aspect le plus attrayant du jeu. Elles ont été bien faites, les traités en conséquences aussi etc.

UTC +1:00
Kalonji
18 April, 2016, 1:01 PM UTC
@thatbloke: d'ailleurs encore aujourd'hui dans la plupart des armées occidentales, les unités de blindés sont encore appelées cavalerie ;)
UTC +1:00
1723970 users registered; 43124 topics; 270944 posts; our newest member:fenixkot