Les Smartphones Deviennent-ils Des Consoles?

10.12.2017

Le développement d’un smartphone spécifiquement pour les joueurs tient-il la route ? Razer, une entreprise mieux connue pour les ordinateurs et les périphérique de jeu, semble le penser.

Bon, je ne vais pas te mentir, ce téléphone de jeu a l’air totalement génial. En fait, Razer dit de lui qu’il est « le rêve d’un joueur devenu réalité ».

Mais avons-nous vraiment besoin d’un « téléphone de jeu » ?

Qu’est-ce que le Razer Phone ?

Tu pourrais à présent te demander ce qui différencie le Razer Phone d'un smartphone ordinaire.

Le Razer Phone est construit avec un écran 1440p de 5,7 pouces, il a 64 Go de mémoire de stockage et un extravagant 8 Go de RAM. Ajoute à cela une batterie de 4 000 mAh et tu te retrouves au paradis du jeu pendant des heures.

Ce téléphone est également fourni avec un système de caméra de 12 mégapixels, avec un objectif grand angle et un zoom optique x2. Cette fonctionnalité pourrait ne pas trop compter pour les joueurs, mais elle est plutôt chouette.

Le Razer Phone possède également un système de haut-parleur intégré sans pareil. Ces haut-parleurs à sortie frontale et les amplificateurs doubles sont construits avec Dolby ATMOS. Sans parler de la THX qui garantit un son de qualité audiophile pour ton divertissement lorsque tu utilises un casque Bluetooth.

Il y a tout de même quelques reproches. Premièrement, il n'y a pas de prise jack pour casque sur le Razer Phone. Le système de son du téléphone fonctionne à 100 % par Bluetooth. Le Bluetooth, c’est génial, et tout et tout, mais quelques complications apparaissent lorsque tu actives le Bluetooth pendant trop longtemps, par exemple :

  • grosse consommation de la batterie
  • connexion de données lente
  • mauvaise sécurité

Pas de prise jack pour casque signifie également aucune prise en charge pour de nombreux casques de jeu, que portent la majeure partie des joueurs professionnels pour neutraliser tout bruit de fond ainsi que pour améliorer leur expérience de jeu.

Alors que Razer construit le premier « téléphone de jeu » révolutionnaire, il aurait été logique qu'ils incluent quelque chose d'aussi mineur qu’une prise jack pour casque. Ne te méprends pas, le système audio placé dans le téléphone est incroyable en lui-même, mais il ne semble pas approprié pour le jeu. Tu peux, bien entendu, utiliser des casques Bluetooth, mais ils ne sont pas exactement les meilleurs au monde.

Le Razer Phone n’est, de plus, pas étanche, n’a pas de connectivité HDMI, pas de batterie amovible ni de double SIM.

Parce que tu peux désormais jouer à des jeux sur n'importe quel téléphone du marché, ou presque, nous devons nous demander si le Razer Phone a été créé pour la frime (et la popularité). D’un autre côté, Razer a créé des produits vraiment incroyables que nous n’aurions jamais pensé utiliser, comme un ordinateur portable à 3 écrans connu sous le nom de « Project Valerie ».

Il arrive un moment où tu dois te demander... « Pourquoi ? »

Un téléphone de jeu est-il même utile ?

Depuis 2011, le jeu sur mobile a progressé de près de 40 %. En fait, en 2016, près de 56 % de la population des États-Unis jouait à des jeux pour mobile.

Simplement en nous basant sur ces statistiques, nous pouvons constater que les jeux pour mobile représentent un véritable marché qui grandit constamment.

Revenons à l’an 2000. Si tu avais un téléphone mobile, tu jouais certainement tous les jours à « Snake ». L’objectif était assez simple. Tu devais manœuvrer le serpent autour de l’écran pour « manger » la souris tout en évitant les murs (ou le serpent lui-même).

Le premier jeu pour mobile qui a véritablement fait son trou dans les fondations des jeux pour mobile était « Angry Birds » (qui est sorti en 2009). En plus, le jeu était gratuit !

En 2015, Samsung a complètement changé la donne avec la réalité virtuelle en sortant la Gear VR. Ceci t'a permis de faire l’expérience d'un environnement virtuel en 3D de manière intime. La seule chose qui manque à ce casque VR est le fait de pouvoir marcher, expérience que les casques les plus avancés offrent sur PC.

Brusquement, en 2016, les jeux à réalité augmentée se sont rapidement formés. Lorsque Pokémon Go a été le premier à sortir, des millions de joueurs sont sortis de leurs maisons pour attraper leurs Pokémons préférés. Certains ont même voyagé à l’étranger pour « les attraper tous » !

Le développeur de Pokémon Go, Niantic Lab, a connu tellement de succès avec sa première application de réalité augmentée qu’il s’est associé avec Warner Bros. et J.K. Rowling pour créer Harry Potter: Wizard’s Unite.

Donc, pour revenir à notre question d’origine : avons-nous besoin d’un téléphone de jeu ?

En nous basant sur ce que nous avons vu jusqu’à présent... probablement. Si nous voulons que les jeux pour mobile deviennent attractifs pour des joueurs plus « hardcore », nous avons besoin de matériel suffisamment puissant pour supporter les meilleurs jeux que peut offrir l’industrie.

Sauf si les fabricants de smartphone ont une bonne raison d'innover et de placer cette puissance dans nos poches, cela pourrait ne jamais arriver. Mais avec l’intérêt sérieux porté aux jeux pour mobile et une technologie innovante telle que le téléphone Razer, les entreprises ont une raison d'investir plus de ressources dans la création d'un véritable téléphone de jeu.

Ce qui mène à une autre question importante...

Les téléphones mobiles peuvent-ils devenir la plateforme de jeu suprême ?

Si tu y réfléchis, les jeux pour « mobile » ont toujours fait partie de notre quotidien. La seule différence est qu’au lieu d'un smartphone, nous avions la Gameboy, la PSP de Sony ou la Nintendo DS.

Grâce aux développeurs Android et iOS, nous n’avons plus à insérer le jeu auquel nous voulons jouer dans une cartouche. Il nous suffit de toucher l’icône du jeu qui nous intéresse et voilà ! Jouabilité instantanée.

Il y a toutefois toujours eu une déconnexion entre les joueurs sur PC, sur console et mobile. Les écrans tactiles n’ont pas le retour d’expérience physique dont bénéficient les joueurs avec une manette (ou un clavier) ayant des boutons physiques, ce qui rend les mouvements délicats patauds et frustrants.

Ceci dit, des développeurs de jeux pour mobile ont réussi à surmonter ce défi et à créer des jeux très addictifs.

Mobile contre Portable

Lorsque Nintendo a sorti sa Wii en 2006, les ventes ont explosé. Ils ont réussi à engranger plus de 101 millions de dollars, ce qui dépassait toutes les consoles précédentes.

Mais, après la Wii, les revenus de Nintendo ont presque touché le fond. Ils ont gagné moins d’argent en 2012, avec un tout nouveau système, la WiiU, que ce qu'ils avaient gagné avec leurs précédents systèmes de divertissement.

En 2017, ils se sont sortis de cette impasse en créant leur première console véritablement hybride, la Nintendo Switch.

Depuis son introduction en mars, la Nintendo Switch s’est vendue à plus de 4,7 millions d'unités (en vendant également 13,6 millions de jeux). En fait, au début, la demande pour la Switch était telle que Nintendo n'a pas été en mesure de conserver la console dans les rayons.

L’action de Nintendo a grimpé de près de 60 % depuis le 3 mars et elle continue à grimper à mesure que de nouveaux jeux sont créés pour la Switch.

Même si elle est intéressante, la Switch n’est à l'évidence pas un smartphone. Ce qui nous amène à nous poser la question : les jeux pour mobile et les smartphones de jeu peuvent-ils vivre côte à côté ? Ou un battra-t-il l'autre ?

Honnêtement ? C’est difficile à dire.

La Switch est une superbe console avec 2 des franchises les plus populaires au monde (Zelda et Mario), mais elle n’est pas devenue une plateforme d'importance pour les joueurs sérieux. Et tant de gens, joueurs et non joueurs, possèdent des smartphones.

Ceci nous mène à penser que des smartphones dédiés au jeu pourraient évincer la concurrence et prendre énormément d'ampleur. Particulièrement si des accessoires de jeu, principalement des manettes pour mobile, sortent en même temps.

Voici ensuite venir la pièce suivante du puzzle..

eSports sur mobile

Pour que le jeu sur mobile devienne « sérieux », la perception de ce que sont les jeux pour mobile doit évoluer.

Historiquement, les jeux pour mobile n’ont jamais été qu'une manière de passer le temps et personne ne les prend au sérieux.

Toutefois, je soutiens que pour que la perception du public change, les eSports pour mobile doivent devenir plus répandus.

Par exemple, le jeu uniquement pour mobile, « Mad Skills Motocross 2 », a décidé d'intégrer des prix basés sur les compétences en 2016, ce qui a permis aux joueurs de parier de l’argent sur leurs temps de course contre d'autres joueurs réels. Après seulement 10 mois, plus de 900 000 $ de prix ont été versés, avec certains des joueurs les mieux classés gagnant près de 6 000 $ par mois. Le plus surprenant est le fait que ces joueurs ne sont pas des joueurs « de niveau professionnel ».

Les meilleurs joueurs de Mad Skills Motocross ne jouent généralement que 2 à 3 heures par jour. Alors que les joueurs professionnels sur PC jouent près de 8 à 10 heures par jour pour maintenir leur statut professionnel.

Alors que les eSports sur mobile gagnent en popularité, les joueurs investiront plus de temps et commenceront à prendre ces jeux pour mobile plus au sérieux.

Quel est le frein du jeu pour mobile ?

Depuis des années, le jeu sur mobile a été sur le point de devenir la plateforme incontournable de divers développeurs de jeu. On peut donc se demander : « Qu’est-ce qui cloche ? »

Pendant un temps, les développeurs de jeu s’inquiétaient du fait que les jeux pour mobile ne rapportaient pas assez. Cependant, 2017 a prouvé que les jeux pour mobile commencent à s’envoler, engrangeant plus d’argent que les consoles et les PC.

Ces statistiques indiquent une chose : le jeu pour mobile pourrait bien être l’avenir du jeu.

Autre problème des jeux pour mobile : les droits de propriété intellectuelle et la simplicité avec laquelle il est possible de créer des copies des jeux à succès.

Prenez, pour exemple, le jeu populaire (et très addictif) Flappy Bird. Après la sortie de Flappy Bird, des milliers de concurrents ont créé des « clones » pour essayer de faire de l’argent sur sa réussite.

Dans certains cas, les clones de Flappy Bird sont devenus plus populaires que l’original (Flappy Bieber, ça vous dit quelque chose ?). Ceci a ensuite conduit les développeurs à fermer le jeu original Flappy Bird.

<<<Insert Image: Flappy bird clones (maybe)>>>

La promotion est également un gros problème pour les jeux pour mobile. Google Play fait souvent la promotion des jeux « les mieux classés » plutôt que celle des nouveaux jeux. D'une manière générale, la plupart des utilisateurs sont plus enclins à essayer un jeu s'il est gratuit, ce qui, réciproquement, est ce qui rend ces jeux populaires.

Toutefois, des jeux comme Hearthstone sont promus par des entreprises bien connues ayant d’énormes budgets, et ils sont partagés quotidiennement sur leurs flux Twitter, sur Facebook et même sur son frère, World of Warcraft.

Enfin, les jeux pour mobile sont devenus sur-saturés. Il existe des centaines de milliers de jeux et des centaines d'autres sont soumis chaque mois.

Il peut être difficile de se plonger dans un jeu lorsqu’un nouveau sort le même jour, particulièrement lorsque le nouveau jeu promet d’être « plus génial et plus important que ce que tu as jamais vu auparavant ! ».

Conclusion

Dans l’ensemble, le jeu pour mobile est, en effet, « plus génial et plus important que ce que tu as jamais vu auparavant ».

En gagnant plus d'argent qu’aucune autre plateforme de jeu et grâce aux énormes avancées de la technologie mobile, le mobile prend position pour modifier la perception du public et devenir une catégorie sérieuse du jeu.

Mais les « téléphones de jeu » sont-ils nécessaires ? Les smartphones doivent-ils devenir une autre console de jeu dédiée ?

Eh bien, tout dépend de la puissance nécessaire pour jouer aux jeux les plus récents et les plus excitants. S'il y a un fossé (et c’est en ce moment le cas), nous devons sérieusement envisager l’idée d'un smartphone dédié avec suffisamment de puissance pour les joueurs.

Et en tenant compte du fait qu’en ce moment, le jeu pour mobile est ce qui rapporte le plus d'argent dans l’industrie, et que presque tout le monde possède un appareil mobile, il est plus que probable que le Razer Phone ne sera pas le dernier « téléphone de jeu » à sortir sur le marché.