L’expérience du jeu social

18.5.2015
Jouer maintenant

Ce qui sépare les soi-disant « jeux sociaux » tels que les MMORTS des jeux conventionnels—même si ces jeux possèdent des jeux multi-joueurs — est que l’interaction en profondeur avec les autres joueurs fait partie intégrante de la structure du jeu. Pour faire simple, si tu ne vas pas à la rencontre des autres joueurs, tu n’obtiens pas le meilleur de ton temps de jeu. Les jeux sociaux sont équilibrés autour de l’idée que les joueurs formeront des partenariats, des clans et des rivalités. En résumé, alors qu’il est possible de jouer à ces jeux en restant seul, tu ne seras pas aussi satisfait que si tu te lances dans l’expérience complète.

Les bénéfices d’une équipe

Un des bénéfices qu’offre la formation d’une alliance avec un autre joueur est simplement que ce joueur ne t’attaquera pas de sitôt. Si un de tes voisins est intimidant, mieux vaut être son ami que son ennemi. Mais ça ne se réduit pas à cela. Un bon allié peut prêter des ressources (ou même te les donner pour t’aider à devenir, à ton tour, un meilleur allié), défendre tes biens lorsque ton attention est tournée ailleurs et t’aider à reconnaître de nouvelles cibles. Avoir des alliés te donne la possibilité de parler stratégie, de mettre en commun vos connaissances du jeu et de partager des blagues, des histoires drôles et des récits de vos glorieuses victoires. Lorsque les choses vont mal, tu auras quelqu’un qui témoignera de la sympathie et avec qui préparer la vengeance.

Choisir tes alliés

La plupart des jeux de stratégie de ce type placent une limite au nombre d’alliés que peut posséder un joueur, donc choisis avec soin. Si un allié ne fonctionne pas, tu devrais, avec tact, mettre fin à l’alliance — après tout, les emplacements d’allié ont de la valeur — mais n’oublie jamais qu’un allié éconduit peut se transformer en un ennemi mortel et persistent. De manière idéale, tes alliés devraient être des gens qui sont déjà tes amis, dans la vie réelle ou en jeu. Offrir des alliances à des étrangers sera certainement un échec ou sera contreproductif. Fais un effort pour apprendre à connaître un allié potentiel et pour t’attirer ses bonnes grâces.

Une fois que tu as établi des relations amicales, et que tu as démontré à l’autre joueur que tu seras un partenaire utile, il sera plus à même d’accepter une alliance avec toi. Enfin, détermine si ton allié et toi êtes compatibles.

Si tu commences à peine, n’importune pas les joueurs puissants avec des offres d’alliance : si tu n’as rien à leur offrir, pourquoi accepteraient-ils ?

Choisis tes amis et sois sûr que vous profitez tous deux de cette amitié.

Bonne chance !